Laurent Gounelle : de la dépression à la sérénité

Laurent Gounelle est un auteur français à succès. Ses livres allient avec habileté histoire romanesque et développement personnel. Parmi ses romans, nous pouvons citer « L’homme qui voulait être heureux », « Le jour où j’ai appris à vivre », « Et tu trouveras le trésor qui dort en toi ».

Le romancier donne des conférences à travers le monde lors desquelles il parle de ses romans et de ses différentes expériences spirituelles et mystiques. Il est suivi par une communauté de fans qui apprécie la philosophie de vie qu’il distille dans ses romans. Beaucoup de ses lecteurs viennent le voir à la fin de ses conférences pour le remercier, lui expliquer que ses romans ont changé leur vie et qu’ils leur ont permis de mieux vivre et de mieux se comprendre.

En écoutant Laurent Gounelle nous parler de ses romans, de ses expériences et de ses passions, il est difficile de concevoir qu’il ait pu connaître des périodes très difficiles dans sa vie avant de devenir l’auteur à succès que l’on connaît.

La période de doute avant la dépression

Adolescent, Laurent Gounelle rêvait de devenir psychiatre. Dissuadé de suivre de telles études par ses parents et son médecin de famille, il entame un cursus en sciences économiques. Son diplôme en poche, il travaille rapidement dans le monde de l’entreprise où il réalise notamment des analyses financières. Très vite, il ne se sent pas à sa place. Attiré par la spiritualité, il ne se retrouve pas dans un univers conformiste, froid et réglé. Il étouffe, il cherche un sens à sa vie mais ne le trouve pas. Il change d’emploi sans changer de voie et d’orientation. Mais à force de se contraindre, de trop forcer sa nature, il craque. Il s’ensuit licenciement, chômage et dépression.

Pour se sortir de sa dépression, le romancier débute des formations en PNL, en hypnose ericksonienne, en analyse transactionnelle et se passionne pour la psychanalyse. Pendant plusieurs années, il consacrera tout son temps à suivre des formations en développement personnel, à effectuer des voyages initiatiques et à rencontrer des sages. Pendant cette période de sa vie, il dépensera toute son énergie, sa force et son argent à chercher un sens à sa vie.

Petit à petit, la dépression s’éloigne. Il commence à cerner ce qui a du sens pour lui, à connaître ses valeurs, ses talents et ses besoins. Il identifie ses fragilités, son besoin de calme, d’harmonie et de recueillement. Il découvre surtout qu’il souhaite partager et transmettre aux autres toutes les connaissances qu’il a acquises dans le domaine de la psychologie, de la philosophie et du développement personnel.

Il décide alors de faire de sa passion son métier et devient consultant en relation humaine, métier qu’il exercera pendant 15 ans. Il interviendra au sein d’entreprises à travers le monde et conseillera celles-ci sur tout ce qui a trait à l’amélioration des relations entre les gens, à l’épanouissement et la recherche de sens au travail.

La mise en commun de ses différents talents

En 2006, il décide d’écrire son premier roman qui aura pour thème la recherche du bonheur et la relation à soi et aux autres. En 2008, «L’homme qui voulait être heureux » est publié et devient un bestseller mondial. Suivront 4 autres romans qui seront tous couronnés de succès.

L’histoire de Laurent Gounelle est riche d’enseignements et est à même d’inspirer beaucoup de personnes qui ne trouvent pas de sens dans leur travail. Son parcours démontre que changer de voie professionnelle, chercher un domaine qui nous rend heureux et qui nous donne envie de nous lever le matin demande du courage. Le romancier est descendu très bas avant de comprendre ce qui était essentiel pour lui. Ainsi, une reconversion comme celle de Laurent Gounelle peut paraître facile ou chanceuse si on l’observe de l’extérieur. En réalité, elle a demandé une prise de risque et une sortie de sa zone de confort.

L’écrivain s’épanouit aujourd’hui pleinement dans son travail de romancier et trouve du sens en divertissant et en « aidant » certaines personnes par le biais de ses livres. Un tel épanouissement peut certainement s’expliquer par le fait qu’il a renoué avec « sa vocation » professionnelle d’enfance. S’il n’est pas devenu psychiatre, il a réussi à toucher des gens d’une autre manière en leur permettant de trouver, par l’intermédiaire de ses romans, quelques clés pour se sentir plus épanoui.

Aller plus loin

Vous souhaitez être accompagné dans votre projet de reconversion professionnelle ou de transition professionnelle, contacter Pascal Marchand, préparateur mental à Lausanne, par email contact@pmyearning.com ou par téléphone au 079 561 65 47