Comment éliminer l’aluminium des vaccins ?

vaccins et aluminium

Comment éliminer l’aluminium des vaccins ?

  • Vous vous interrogez sur l’innocuité des vaccins et des adjuvants présents dans les vaccins;
  • Vous avez eu des problèmes de santé après avoir effectué un ou plusieurs vaccins;
  • Vous souhaitez continuer à vous vacciner mais vous désirez éviter toute complication qui pourrait survenir après une vaccination;
  • Et si vous en appreniez un peu plus sur l’aluminium présent dans les vaccins et sur la façon dont il est possible d’éliminer l’aluminium de votre corps après avoir subi une vaccination ?

Les vaccins ont montré leur efficacité au cours des siècles. Ils ont permis d’éradiquer de nombreuses maladies et ont sauvé la vie de millions de personnes. Mais l’adjuvant que contient désormais la majorité des vaccins, à savoir l’aluminium, peut causer des problèmes de santé chez de nombreuses personnes.

On peut dès lors se poser des questions sur l’innocuité des vaccins, en particulier sur l’innocuité de l’aluminium présent dans les vaccins, sans pour autant être un farouche opposant aux vaccins.

Et décider de mettre de l’aluminium, un adjuvant considéré par beaucoup de spécialistes comme neurotoxique, me semble aberrant lorsque l’on souhaite protéger la santé du plus grand nombre. L’aluminium est notamment responsable d’une nouvelle maladie, appelée la myofasciite à macrophages.

La myofasciite à macrophages : la maladie des vaccins

La myofasciite à macrophages est une maladie qui est induite par l’hydroxide d’aluminium utilisé comme adjuvant dans de nombreux vaccins.

Il s’agit d’une maladie réellement invalidante. Les malades vont ressentir une fatigue intense, des douleurs musculaires ou articulaires, des troubles cognitifs, notamment des problèmes de mémoire ou de concentration.

maladie des vaccins

C’est une maladie qui est difficile à diagnostiquer en raison du fait que le corps médical, en particulier les médecins généralistes ou de famille, ne connait pas réellement cette maladie et aura tendance à expliquer à leurs patients que les symptômes qu’ils ressentent sont psychologiques ou psychosomatiques. Pour cette raison, les médecins enverront fréquemment ces patients chez des psychologues ou des psychiatres et passeront dès lors souvent à côté de cette pathologie.

Un centre en France dédié à cette pathologie

Le seul centre médical à l’heure actuelle qui connaît bien cette maladie et qui la diagnostique est l’hôpital Henri Mondor à Paris. Les médecins de ce centre vont procéder à une biopsie dans le bras, à l’endroit où sont effectués les vaccins, et vont rechercher des traces d’aluminium dans les tissus du bras du patient.

Le nombre de patients diagnostiqués pour la maladie de la myofasciite à macrophages à Henri Mondor est d’un peu près 600 depuis la découverte de cette maladie. Il s’agit bien entendu de l’activité d’un seul centre et on peut imaginer très aisément qu’il pourrait y avoir plus de 10’000 personnes atteintes de cette maladie en France.

Le danger de l’aluminium : débats dès la fin du 19ème siècle

Des médecins et des chercheurs vont évoquer leur doute par rapport à l’innocuité de l’aluminium dès la fin du 19ème siècle, d’abord avec les ustensiles de cuisine, puis avec l’aluminium utilisé dans l’alimentation, notamment dans les levures chimiques.

Il va s’en suivre une guerre entre les industriels et de nombreux procès vont émerger en lien avec l’innocuité des levures chimiques. Cela va permettre de faire émerger cette controverse dans le champ publique. La bataille entre les pour et les anti aluminium est cependant relativement déséquilibrée car ceux qui défendent l’aluminium et les levures chimiques disposent de beaucoup plus de moyens financiers.

aluminium controversé

La science s’oppose dès lors à l’industrie pour régler ces questions d’innocuité de l’aluminium ou d’autres produits controversés. Le problème c’est que l’on impose souvent à la science des preuves très fortes de la dangerosité d’un produit avant de pouvoir prendre une décision d’interdiction, preuve qu’elle ne peut souvent pas apporter.

Ces niveaux de preuve doivent être généralement bien plus importantes que celles qui sont imposées pour la mise sur le marché d’un produit. Par exemple, l’industrie du tabac ou des pesticides ont brandi cette notion de doute qui leur a permis de tenir de nombreuses années sans être inquiétée. Il aura fallu attendre que des personnes tombent malades ou décèdent pour que les choses commencent à bouger.

L’aluminium dans les vaccins : l’étude sur 2 lapins

L’étude qui fait référence et qui a pour but de démontrer que l’aluminium des vaccins est évacué par le corps a été faite sur 2 lapins et date de 1997. Cette étude a été faite par un chercheur américain du nom de Flarend.

Cette étude a consisté a injecté un aluminium radioactif par voie intramusculaire à 2 lapins et avait pour but de regarder ce qu’allait devenir l’aluminium injecté. Le chercheur a analysé le taux d’élimination d’aluminium dans les urines des lapins après 28 jours. Et le chercheur a constaté que seulement 6 % de l’aluminium était éliminé par les urines. Cela contredit dès lors radicalement les théories de beaucoup de médecins qui prétendent que l’aluminium est éliminé complètement en quelques jours.

étude aluminium des vaccins

De plus, cette étude est incomplète car les 2 fémurs des lapins et un cerveau d’un des animaux ont été perdus ou détruits. Il n’est dès lors pas possible de se baser sur une telle étude, puisque l’on sait que l’aluminium se stocke de manière durable dans les os et dans le cerveau.

Des études auraient dès lors dû être refaites sur des animaux puis sur l’homme pour vérifier que l’aluminium des vaccins est bien évacué rapidement et complètement du corps. Pourtant, rien n’a été refait et la plupart des médecins ou des politiques continuent de dire que l’aluminium des vaccins s’évacue du corps en quelques jours sans pour autant pouvoir se baser sur des études qui tiennent la route.

L’aluminium pourrait causer de nombreux problèmes de santé

Chris Exley, professeur en chimie bio-inorganique et spécialiste de la question de l’aluminium à l’Université de Keele, explique qu’il n’y a jamais eu d’études qui ont été faites démontrant que l’aluminium ne cause pas de problèmes quand il est introduit dans le corps humain.

Le chercheur explique que « l’aluminium a cette incroyable capacité à retourner le corps contre des choses qu’il aurait normalement considérées comme siennes ». C’est pour cette raison qu’il ne serait pas surpris que l’aluminium puisse avoir un lien avec la sclérose en plaques.

aluminium vaccins problèmes

Chris Exley précise encore qu’il ne peut démontrer que l’aluminium est la cause de la maladie d’Alzheimer, mais qu’il est en revanche certain que l’aluminium fait empirer la maladie d’Alzheimer ou la fait apparaître plus tôt.

Le chercheur précise encore que le vaccin demande une autorisation clinique pour être mis sur le marché alors que l’adjuvant n’a pas besoin d’une telle autorisation. La totalité du produit n’est dès lors pas examiné. Donc, si l’adjuvant contient un risque ou un danger rien ne permettra de le déceler.

Pourquoi mettre des sels d’aluminium dans les vaccins ?

L’institut pasteur utilisait du phosphate de calcium comme adjuvant dans les années 1970. Cet adjuvant était tout aussi efficace que les sels d’aluminium. Dans les années 1980 – 1990, les différents laboratoires commercialisant les vaccins ont choisi de passer aux sels d’aluminium. Ils ont décidé de laisser tomber le phosphate de calcium pour des raisons financières. Cela leur permettait en effet de dégager plus de marges sur les vaccins. Ils ont dès lors privilégié l’argent à la santé de la population.

On peut aussi se demander pourquoi on met des sels d’aluminium en grande quantité dans les vaccins alors qu’on les a retirés depuis quelques années dans la plupart des cosmétiques, en particulier dans les déodorants. Il a en effet été démontré que les sels d’aluminium dans les déodorants pouvaient provoquer des problèmes de santé, en particulier des cancers. Donc comment expliquer que l’on continue d’injecter au patient des vaccins avec des sels d’aluminium.

sels d'aluminium et vaccins

On pourrait donc sans problème revenir au phosphate de calcium et avoir ainsi des vaccins qui ne provoqueraient pas de problèmes de santé. Mais les industriels et les grandes pharmas ne l’entendent pas de cette oreille car les vaccins avec sels d’aluminium sont plus rentables pour eux et ils ne sont pas prêts à renoncer à leurs bénéfices pour protéger la santé publique.

Pourquoi certaines personnes n’arrivent pas à éliminer l’aluminium des vaccins ?

  • Des facteurs génétiques : mais avec l’augmentation croissante du nombre de vaccins à effectuer, de plus en plus de personnes vont rencontrer des problèmes car le corps n’arrivera plus à effectuer son travail d’élimination et de détoxification. A l’avenir, cette maladie risque dès lors de ne plus toucher seulement les personnes qui ont des facteurs génétiques de risque.
  • Une immunité déficiente
  • Certains organes ont plus de mal à effectuer leur travail d’élimination et de détoxification : comme par exemple le foie très important pour la détoxification des produits chimiques ou des métaux lourds.

Pourquoi se faire tester pour savoir si on est atteint d’une myofasciite à   macrophages ?

  • Il peut être important de connaître de quoi l’on souffre, de mettre le nom d’une maladie sur nos symptômes, d’apprendre que nos maux ne sont pas dans notre tête. Cette maladie est en effet peu connue des médecins et ils ont souvent tendance à penser que les maux de leurs patients sont psychologiques ou psychosomatiques.
  • Cela peut aussi être important de savoir que l’on a une « intolérance » à l’aluminium. Cela va permettre en effet d’éviter à l’avenir de se faire injecter de vaccins contenant de l’aluminium ceci dans le but de ne pas aggraver son état de santé.
  • Cela vous donnera plus de chance d’obtenir une aide-invalidité. En France, les personnes doivent se rendre en justice pour faire reconnaître cette pathologie et pour ensuite recevoir une aide de l’état. En Suisse, je n’ai pas la connaissance de personnes atteintes de myofasciite à macrophages ayant obtenu une rente d’invalidité. Mais je pense que ces personnes pourraient invoquer la jurisprudence française pour obtenir une indemnisation de l’assurance-invalidité.

aluminium vaccins test

Malheureusement, lorsque l’on obtient un diagnostic pour cette pathologie, tout n’est pas résolu, puisqu’à l’heure actuelle, il n’existe pas de traitements médicaux qui permettent de guérir cette maladie.  Il n’est proposé pour l’instant dans le centre qui diagnostique cette maladie que des médicaments qui permettent d’apaiser les douleurs physiques et/ou psychologiques.

LES LIMITES DU TEST QUI PERMET DE SAVOIR SI ON EST ATTEINT DE MYOFASCIITE A MACROPHAGES

A mon sens, les limites du test qui permet de diagnostiquer la myofasciite à macrophages est que ce dépistage ne concerne que l’aluminium. Une biopsie va être pratiquée dans le bras, à l’endroit où sont faits les vaccins. Si la personne n’a pas réussi à éliminer l’aluminium des vaccins, on retrouvera forcément des traces d’aluminium dans son bras.

L’aluminium peut faire de gros dégâts, comme provoquer des douleurs musculaires ou articulaires, une grande fatigue, des troubles de la mémoire ou de la concentration. Mais d’autres métaux peuvent faire également de gros dégâts, comme le mercure, que l’on peut trouver dans les amalgames dentaires ou dans les gros poissons.

test aluminium vaccins

De ce que j’ai compris du dépistage de la myofasciite à macrophages, des traces de mercure ou d’autres métaux ne seront pas recherchées. De plus, pour le mercure, s’il y en a dans le corps, on a certainement plus de chance d’en retrouver dans les os des mâchoires que dans les bras.

D’autres métaux peuvent aussi poser de gros problèmes de santé, comme par exemple le plomb ou le cadmium qui sont notamment présents dans les cigarettes.

COMMENT SE DETOXIFIER DES METAUX LOURDS DE MANIERE NATURELLE ?

Il existe des algues, des plantes, des compléments alimentaires qui permettent de se détoxifier des métaux lourds et également des métaux lourds présents dans les vaccins. Si vous souffrez d’allergies, de migraines, d’électrosensibilité, de douleurs, de troubles de la concentration et que la médecine allopathique ou alternative n’a pas réussi à expliquer et soigner vos troubles, votre problème est peut-être lié à un trop plein de métaux lourds dans le corps.

Si vous êtes atteint de myofasciite à macrophages, il sera certainement plus difficile de vous guérir mais le traitement ci-dessous à base d’algues, de plantes et de compléments alimentaires pourra vous aider à retrouver une meilleure santé, car pour l’instant il n’existe pas de traitements médicamenteux. Ce traitement naturel reste à mon sens le plus efficace pour retrouver une meilleure santé.

vaccins et détoxification

Il est possible de se détoxifier des métaux lourds notamment par la prise de :

  • la chlorella: une algue intéressante pour la détoxification des métaux lourds est la chlorella. Il s’agit d’une algue verte d’eau douce qui se retrouve dans le monde entier. Cette algue a pour vertu d’absorber de nombreux polluants présents dans l’environnement et dans les aliments que nous ingérons comme par exemple les métaux lourds, les pesticides, les engrais chimiques. Cette algue permet d’aider l’organisme à éliminer les métaux lourds de manière naturelle.
  • l’ail des ours : est une plante qui a une action assez similaire à la chlorella. mais elle va en plus particulièrement absorber et nettoyer les métaux lourds présents au niveau des reins et du sang.
  • la coriandre : est une plante qui mobilise les métaux lourds présents dans le milieu intracellulaire et va jusqu’à absorber les métaux lourds présents dans les os et dans le système nerveux central.
  • le chardon-marie : est une plante qui permet de réparer le foie très sollicité lorsque l’on effectue une détoxification des métaux lourds.
  • l’Acide alpha lipoïque : qui un puissant antioxydant qui a notamment la vertu de se lier aux métaux lourds présents dans les tissus du cerveau et qui contribue à les éliminer.
  • Il sera également très important de prendre soin de son foie qui est très sollicité lorsque l’on effectue une détoxification des métaux lourds. Le foie a notamment comme fonction de dégrader les substances toxiques. Le foie est déjà très sollicité et la détoxification des métaux lourds va lui demander un surplus d’énergie.

C’est pour cette raison qu’il est indispensable de prendre soin de son foie. Le chardon-marie permet de réparer le foie pendant une cure de métaux lourds. D’autres plantes peuvent aider à améliorer la fonction du foie, comme le radis noir ou l’artichaut. Il sera également important de consommer une alimentation qui ne sollicite pas trop le foie, et donc d’éviter par exemple une alimentation raffinée, sucrée ou l’alcool.

Des nettoyages du foie, type Moritz ou Clark peuvent être utiles si le foie est vraiment très fatigué. Il est cependant important avant d’entamer de tels nettoyages du foie de demander conseil à un professionnel de santé.

  • Il sera également très important d’apporter de bons nutriments et de bonnes vitamines car la détoxification des métaux lourds exige un surplus d’énergie pour pouvoir éliminer ces métaux.
  • Il sera également important d’apporter suffisamment de fibres dans l’organisme afin que les métaux lourds ne stagnent pas dans les intestins.

Un traitement spécifique lors d’une vaccination

Vous souhaitez effectuer certaines vaccinations et vous désirez éviter que l’aluminium des vaccins puisse causer des problèmes dans voter organisme. Il sera dès ors important de prendre de la chlorella une semaine avant et après la vaccination à dose modérée et prendre une forte dose le jour de la vaccination. Vous pouvez aussi prendre de l’ail des ours pendant cette même période.

détoxification de l'aluminium

Même si vous n’avez pour l’instant pas de problèmes de santé, un tel traitement peut être intéressant à prendre, car les symptômes liés à l’aluminium présent dans les vaccins peuvent apparaître souvent des mois, voire des années après la vaccination. En prenant de la chlorella et de l’ail des ours pendant quelques jours, voire quelques semaines lorsque vous effectuez un vaccin, vous aiderez votre corps à sortir l’aluminium plus rapidement et il y aura ainsi moins de risque que les métaux lourds stagnent à l’intérieur de votre corps.

En résumé

L’aluminium des vaccins peut causer des troubles chez de nombreuses personnes et est même la cause d’une nouvelle maladie appelée la myofasciite à macrophages.

Il est donc important de prendre un traitement naturel pendant quelques jours lorsque vous vous vous faites vacciner ou sur un plus long terme si vous souhaitez vous détoxifier de manière plus globale.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la maladie la myofasciite à macrophages, je vous invite à regarder le film, « l’aluminium, les vaccins et les 2 lapins » dont ont été tirées beaucoup d’informations pour rédiger cet article.